Adaptation de la société au vieillissement

 
Adaptation de la société au vieillissement

La loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement, entrée en vigueur le 1er janvier 2016, constitue une avancée sociale majeure dans la prise en charge collective de la perte d'autonomie.

 
Elle a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population et d’inscrire cette période de vie dans un parcours répondant le plus possible aux attentes des personnes en matière de logement, de transports, de vie sociale et citoyenne, d'accompagnement.La loi donne la priorité à l’accompagnement à domicile afin que les personnes âgées puissent vieillir chez elles dans de bonnes conditions.Enfin, en renforçant les droits et libertés des personnes âgées, elle vise à leur apporter une meilleure protection.Revalorisation de l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie (APA), création du droit au répit pour les proches aidants... la loi met en place de nouvelles aides et de nouveaux droits pour améliorer les conditions de vie à domicile des personnes âgées et ainsi répondre à la volonté d’une large majorité de Français : celle de pouvoir continuer à vivre chez eux dans les meilleures conditions.Les principales mesures de cette loi :

  •  amélioration du quotidien des personnes âgées et de leurs proches
  •  reconnaissance et soutien des proches aidants
  •  soutien à la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées
  •  renforcement de la transparence et de l’information sur les prix pratiqués en EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes
  •  réaffirmation des droits et libertés des personnes âgées
  •  modalités du financement

Plus d’informations sur le site dédié du ministère des affaires sociales et de la santé