Gestion des risques

 

Comme toute activité économique, l’agriculture doit faire face à des risques. Cependant, les risques climatiques, sanitaires ou environnementaux peuvent être particulièrement importants et les agriculteurs n’ont que peu de prise pour y remédier. Les incidences, variables, peuvent avoir des conséquences lourdes sur la rentabilité même des exploitations.

Ainsi, les pouvoirs publics accompagnent le développement des outils de gestion des risques en agriculture. Ces soutiens sont mis en œuvre dans le cadre du second pilier de la PACPolitique agricole commune à travers le Programme National de Gestion des Risques et d’Assistance Technique (PNGRAT).

Le budget consacré aux mesures de gestion de risques est de 600 millions d’euros sur la période 2015-2020.

Deux types de soutiens sont mis en place :

  • L’aide à l’assurance récolte (voir la plaquette Assurance récoltes ) qui consiste à une prise en charge partielle (65 % maximum) de la prime ou cotisation multirisque climatique couvrant les récoltes, souscrite par un exploitant agricole.
  • L’aide au fonds de mutualisation, en cas d’aléa sanitaire et d’incidents environnementaux, qui permet d’indemniser les pertes économiques subies par les agriculteurs impactés, via le Fonds national agricole de Mutualisation du risque Sanitaire et Environnemental (FMSE -> www.fmse.fr ).

Pour en savoir plus :

La gestion du risque -> site du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

Liens utiles

Liens vers :