Aides couplées

 

Les aides couplées consistent à aider spécifiquement les exploitations sur certains produits. Chaque exploitation peut bénéficier de plusieurs aides couplées.

La France a obtenu, dans le cadre des négociations européennes, de porter à 15 % de l’enveloppe des aides directes, soit près de 1 100 millions d’euros par an.

Ces aides sont majoritairement dédiées à l’élevage, avec près de 913 millions d’euros annuels consacrés.

En savoir plus :  Présentation générale des Paiements couplés animaux et végétaux - campagne 2017 (PDF, 3.85 Mo)

Les aides concernées en Deux-Sèvres sont les suivantes :

RAPPEL : depuis 2017, le dépôt par internet des aides couplées est obligatoire (plus de dépôt par papier possible) via le site Télépac

Les aides animales

-> Vaches allaitantes  (aide aux bovins allaitants (ABA) remplaçant la Prime au Maintien du Troupeau des Vaches Allaitantes «PMTVA »)
-> Vaches laitières
-> Ovins
-> Caprins
-> Veaux sous la mère et Bio

Les aides végétales

  • Prunes destinées à la transformation
  • Fruits destinés à la transformation
  • Tomates destinées à la transformation
  • Pommes de terre féculières
  • Houblon
  • Chanvre
  • Semences de graminées
  • Protéines végétales (légumineuses fourragères/soja/protéagineux/légumineuses fourragères destinées à la déshydratation/semences de légumineuses fourragères)
  • Riz

En savoir plus sur les aides végétales, cliquez  ici

Les derniers communiqués de presse

Plan de soutien à l'agriculture française : la date limite de dépôt des dossiers complets dans les DDT est reportée au 31 décembre 2017 pour les mesures de restructuration de la dette des éleveurs (volet c du FAC)

TICPE 2017

Pacte de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles Les demandes de fonds d'allègement des charges sont à déposer à la DDT avant le 31 décembre 2017.


Liens utiles

Liens vers :