Protection des haies

 
 
Protection des haies

Des champs entourés de haies, une mosaïque à perte de vue. Le bocage, élément structurant et historique du paysage Deux-Sèvrien, contribue à la préservation et à la protection des écosystèmes.

Les haies ont également un intérêt agricole en limitant l'érosion, en préservant les rendements des cultures, en contribuant à la rétention des eaux de ruissellement.
 Aujourd'hui, la France compte près de 700 000 kilomètres de haies, soit trois fois moins qu'il y a un siècle. Cette diminution du maillage de haie se constate également dans les Deux-Sèvres.
 

La protection des haies relève de plusieurs réglementations et peut faire l'objet de démarches locales complétant les textes nationaux et départementaux.
 

La direction départementale des territoires vous propose de découvrir, à travers la plaquette ci-jointe , les enjeux et les intérêts locaux des haies, les outils réglementaires de protection ainsi que les démarches envisagées par les collectivités pour protéger ce patrimoine naturel.