Actualités

Opération "Carton jaune" à Chauray le 18 juin 2016

 
Opération "Carton jaune"

Le Préfet des Deux-Sèvres, en accord avec le Parquet et avec l'appui des Forces de l'ordre, a souhaité sensibiliser les usagers ayant commis une infraction au code de la route en leur proposant exceptionnellement une alternative à la sanction à vocation pédagogique.

Si un écart à la règle ne provoque pas toujours un accident, une infraction au code de la route est à l’origine de 9 accidents sur 10. Si chacun faisait du strict respect du code de la route un réflexe pour chaque déplacement, des vies et des victimes seraient épargnées et de nombreux drames familiaux évités.

Les conducteurs pris en infraction (certains excès de vitesse – non-respect des distances de sécurité, non-port de la ceinture de sécurité, changement important de direction sans clignotant et usage du téléphone tenu en main ou port d’oreillettes) par les services de Police ou de Gendarmerie ont eu le choix entre l’amende et la perte de points ou répondre à la convocation remise par les forces de l’ordre et assister à plusieurs ateliers pédagogiques de sécurité routière.

L’idée de cette action est de donner la possibilité aux usagers de rencontrer des professionnels de la sécurité routière pour mieux comprendre les conséquences que peuvent avoir le non-respect des règles et la prise de risques au volant ou au guidon.

La sensibilisation des contrevenants se fait par petits groupes qui vont tout au long d’une 1/2 journée suivre différents ateliers d’une durée de 25 minutes chacun.

Les ateliers, au nombre de six, ont été animés par différents partenaires  :

- Réactiomètre, distance d’arrêt et vitesse (animé par la Prévention MAIF),

- Ceinture de sécurité, téléphone et clignotant (animé par Police et un IDSR bénévole)

- Témoignages sur la dureté des accidents de la route (animé par le SDISService départemental d'incendie et de secours),

- Les conséquences d’un choc à l’intérieur du corps humain (vitesse) (animé par le SAMUService d'aide médicale urgente-SMURService médical d'urgence et de réanimation)

- Rappel à la loi sur les infractions retenues et sanctions (animé par la Brigade Motorisée de la GENDARMERIE),

58 contrevenants ont participé à cette formation. Les infractions commises étaient essentiellement la vitesse et l’usage du téléphone ou port de l’oreillette en conduisant.

 Ils ont tous estimé que ce genre d'opération est utile et 96.5 % d'entre eux ont affirmé que cette journée aura un impact sur leur comportement.

100_1808
100_1810