Actualités

La route en toute sécurité

 
 
La route en toute sécurité

A l’approche du chassé-croisé du week-end des 29 et 30 juillet, des contrôles routiers étaient organisés par la gendarmerie en présence de Didier DORÉ, secrétaire général de la préfecture des Deux-Sèvres.

 

  • Contrôles à l’entrée du péage autoroutier à La Crèche pour vérifier l’état des véhicules, le taux d’alcoolémie et remise à chaque automobiliste d’un éthylotest et de flyers rappelant les consignes de sécurité routière.
  • Contrôles de vitesse sur l’A 10 dans le sens Niort-Paris avec interception sur l’aire de Sainte-Néomaye Sud.

(Infractions constatées le 26 juillet (entre 16h et 19h) : 7 excès de vitesse entre 151 et 165 km/h (vitesse enregistrée) sur A10 sur 842 véhicules contrôlés et  1 CEEA 0.32 mg/l d'air expiré sur A83 pour 263 dépistages effectués.)

En raison de l’augmentation du nombre d’accidents dans le département, le préfet des Deux-Sèvres a demandé à la gendarmerie de faire preuve de la plus grande fermeté et appelle à la vigilance et à la responsabilité des automobilistes.

 
Depuis le 1er janvier, on dénombre 14 tués sur les routes deux-sévriennes.

 
En conséquence, la gendarmerie des Deux-Sèvres renforce sa mobilisation en multipliant les contrôles sur tous les axes du département et mène des opérations coordonnées entre unités (alcool et stupéfiants au volant, dépassement de la vitesse, non-port des équipements de sécurité…..)En soutien de ce dispositif renforcé, les véhicules banalisés sillonnent toutes les routes pour sanctionner immédiatement les comportements dangereux des usagers de la route (refus de priorité, usage du téléphone au volant, vitesse….) et les radars automatiques embarqués, déployés au quotidien, continuent de lutter contre les excès de vitesse.

Lorsque des infractions seront constatées, des mesures administratives seront systématiquement appliquées : suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 6 mois en cas d’infraction à la réglementation en matière de vitesse ou de conduite sous l’emprise d’un état alcoolique ou de stupéfiants, suspension pouvant être portée à un an à l’encontre de tout responsable d’accident mortel, immobilisation et mise en fourrière de véhicules en cas de récidives d’infractions voire de dépassement important de la vitesse autorisée.

image2
image3

- Consulter les prévisions de Bison fûté pour le week-end des 29 et 30 juillet 

- Quelques conseils pour se déplacer en toute sécurité :

fiche conseil