Actualités

Concours National de la Résistance et de la Déportation

 
 
Concours National de la Résistance et de la Déportation

Isabelle David, préfet, a reçu le lundi 28 mai 2018, dans les salons de la préfecture, les lauréats du Concours National de la Résistance et de la Déportation pour la remise solennelle des prix.

Le concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) est ouvert aux collégiens de troisième et aux lycéens en France et dans les établissements scolaires français à l'étranger. Il perpétue chez les élèves la mémoire de la Résistance et de la Déportation pour leur permettre de s'en inspirer et d'en tirer des leçons civiques dans leur vie d'aujourd'hui. Pour l'année scolaire 2017-2018, le thème était "S'engager pour libérer la France".

Les lauréats de cette année sont les élèves du Lycée Ernest Pérochon de Parthenay, du Lycée Paul Guérin de Niort, du Lycée agricole Jacques Bujault de Melle, du Collège privé Antoine de St Exupéry de Niort, du Collège Pierre et Marie Curie de Niort, du Collège Marie de la Tour d'Auvergne de Thouars et du Collège Jean Zay de Niort.

Le concours

Le CNRD vise à transmettre aux jeunes générations l'histoire et la mémoire de la Résistance et de la Déportation. 57ème édition du concours, institué en 1961 par Lucien Paye, alors ministre de l'éducation nationale, à la suite d'initiatives d'associations d'anciens résistants et déportés. L’objectif de ce concours « n’est pas de réveiller des haines mais d’évoquer le souvenir de sacrifices très purs et héroïques, dans le combat livré pour que les jeunes Français puissent vivre libres et fraternellement unis dans la patrie retrouvée »

Concours au croisement entre l’histoire, la mémoire et l’enseignement moral et civique, il est l’occasion de rencontrer d’anciens combattants, résistants ou déportés.

Les élèves peuvent :

  •  se présenter individuellement et rédiger un devoir en classe
  •  réaliser un travail en groupe dont la forme est libre et variée : mémoire, exposition, œuvre littéraire ou artistique, audiovisuelle, etc.

Thème 2018 : « S’engager pour libérer la France »

Le thème du CNRD 2017-2018 « S’engager pour libérer la France » ne se limite pas à l’engagement militaire d’hommes qui combattent dès 1940-41, non seulement en France métropolitaine, mais également au sein des vastes territoires de l’outre-mer, de l’empire français, et des métropoles qui coordonnent la lutte antinazie (notamment à Londres, New York et Moscou). Il concerne également l’engagement civil (religieux, politique, intellectuel…) d’hommes et de femmes qui ont choisi de résister, pendant l’Occupation, au quotidien, localement ou sur le sol étranger, dans la perspective d’une Libération qui devient plus crédible à la fin 1942 et au début 1943.

Quelles ont été les diverses formes d’engagement, que celui-ci ait été précoce ou tardif, sur un plan éthique, culturel, professionnel ? Quels ont été les motivations et les espoirs d’hommes et de femmes, français mais aussi parfois étrangers, qui choisirent alors de s’engager clairement, d’une manière ou d’une autre, pour contribuer à la libération de la France ?

Participation 

40 000 élèves participent chaque année ; cette année, pour le département, 209 collégiens et 98 lycéens, répartis comme suit :

Devoirs individuels :

- niveau collège : 7 établissements / 54 élèves

- niveau lycée : 4 établissements / 5 élèves

 Travaux collectifs :

 - niveau collège : 10 établissements / 155 élèves / 26 travaux

 - niveau lycée : 5 établissements / 93 élèves / 23 travaux
 

A noter : Pour la seconde année consécutive, un travail collectif a été primé au niveau national :

  •  Abécédaire sur le thème « Résister par l’art et la littérature », collège Rabelais (Niort) en 2015/2016
  •  Sculpture sur le thème « La négation de l'homme dans l'univers concentrationnaire nazi », collège Marie de la Tour d’Auvergne (Thouars) en 2016/2017

Pour 2018-2019, le thème sera "Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945. Espaces et histoire"

IMG_6480
IMG_6499
IMG_6502
IMG_6487